késako?

 

Olivier Capelli, double champion du monde de marche nordique, vous donne la définition de la marche nordique : 

 

La marche nordique est un sport de plein air, pratiqué le plus souvent en loisir. Mais attention, la marche nordique ne se résume pas à mettre un pied devant l’autre : elle se pratique à l’aide de bâtons conçus spécialement pour ce sport.

En marche nordique, les bâtons permettent de se projeter plus rapidement vers l’avant et sollicitent l’ensemble de vos muscles. A la différence de la randonnée, les bâtons ne sont pas posés verticalement en avant du corps mais son orientés pointes vers l’arrière, comme en ski de fond.

Grâce aux bâtons, le déplacement est rapide et l’attitude du marcheur nordique est athlétique.

 

A QUI S'ADRESSE LA MARCHE NORDIQUE ?

 

Sport d’endurance, la marche nordique est un excellent choix pour se remettre en forme et la garder. Elle s’adresse aux femmes comme aux hommes, aux sportifs comme aux sédentaires qui souhaitent prendre leur santé en main et se mettre au sport.

 

Quelque soit votre âge, votre condition physique et votre état de santé, il existe une formule adaptée. Il appartient à chacun d’aborder la marche nordique comme il l’entend, en fonction de ses objectifs et de ses capacités physiques.

 

D'OU VIENT LA MARCHE NORDIQUE ?

 

Cela fait plusieurs décennies qu’en Europe, des passionnés de montagne et de ski de fond pratiquent une sorte de marche nordique. Ils profitent des conditions estivales pour continuer de s’entraîner en marchant de bon train grâce à leurs bâtons.

 

La marche nordique telle que nous la pratiquons aujourd’hui remonte plutôt à la fin des années 90. C’est en 1994 que Marko Kantaneva, moniteur de sport finlandais, publie une méthode de marche avec bâtons inspirée du ski de fond. Il la compléta d’une série d’exercices destinés à entretenir et à améliorer les différentes qualités physiques.

 

Dans les années 2000, différents acteurs du sport français se sont impliqués dans le développement de la marche nordique. Depuis 2009, ce sport est réglementé par la Fédération Française d’Athlétisme.