Le TRX, c'est quoi?

Très en vogue ces derniers temps, l’entraînement par suspension séduit un large public de sportifs. Ce procédé de musculation utilisant des sangles a en effet l’avantage d’engager l’ensemble du corps. 

Le « suspension training » trouve son origine chez les forces spéciales américaines qui ont eu l’idée de continuer leurs préparations physiques pendant leurs missions à l’aide de sangles de parachute accrochées aux arbres. Ainsi, les militaires pouvaient s’entraîner toute l’année, quel que soit le lieu, puisqu’ils n’avaient pas forcément accès à une salle de musculation. Aujourd'hui, cette méthode de musculation cartonne. D’une part, parce que le jeu de sangles est peu encombrant, d’autre part, parce qu’en plus de travailler la zone ciblée, le travail « sanglé » sollicite le corps dans son ensemble. 

L'installation : trop fastoche !

Si les sangles de suspension cartonnent, c’est par son système de fixation. Facile et résistant, vous pouvez attacher le jeu à une porte au moyen d’un bloqueur prévu à cet effet et présent sur tous les modèles. De ce fait, il vous est possible d’effectuer votre séance partout. 

Pourquoi s'y mettre ?

L'entraînement en suspension permet une prise de conscience proprioceptive de l'environnement et de son propre corps. De plus, il améliore la force et renforce les muscles profonds. Enfin, si vous voulez obtenir des tablettes de chocolat, testez et vous verrez... Des résultats rapides et conséquents.
20 à 30 minutes d'exercices suffisent pour booster votre métabolisme et dépenser des calories comme jamais ! 

Une intensité ajustée à votre position

Rappelons-le, le principe de l’entraînement en suspension est de travailler avec la résistance du poids de son corps. L’intensité de vos exercices va donc dépendre de la position dans laquelle vous êtes suspendu aux sangles. Plus votre corps est proche de la position verticale, moins vous avez du poids de corps en résistance. Par conséquent, l’intensité de l’exercice est faible. À l’inverse, plus votre corps est à l’horizontal avec davantage de poids de corps à soulever, plus l’intensité de l’exercice est importante.
Pour complexifier l’exercice, il suffit de diminuer le nombre d’appuis au sol. Avec des appuis écartés et conséquents, vous aurez plus de stabilité et le mouvement sera moins perturbé. Au contraire, si vous réduisez votre équilibre en rapprochant vos appuis ou en supprimant l’un d'eux, vous complexifierez l’exercice et donc augmenterez l’intensité de la tâche.